Côte d'IvoireMaliBurkina FasoTogo

Se Connecter|Pas encore inscrit(e) ? cliquez ici

vous êtes ici : Accueil Conseils Emploi Gérer sa recherche d'emploi L'entretien Téléphonique

L'entretien téléphonique

Entretien téléphonique

Les appels venant du recruteur.

Souvent négligé par les candidats l'entretien téléphonique, est très crucial dans un process de recrutement.
A RMO, dans un souci d'efficacité (gain de temps, premier tri,...), les recruteurs ont toujours recourent à ce type de procédés. Il faut donc s'y préparer et en connaître les règles. Cependant, le téléphone n'est qu'un moyen utilitaire destiné à faire une première approche pour valider la pertinence d'un RDV.
Il n'est donc pas un moyen d'approfondissement, l'objectif reste en général la rencontre qui offre des chances de mieux faire passer le message en nouant un dialogue.
L'entretien reste donc un premier contact qui pourrait découler sur un rendez-vous pour un entretien physique.

Les principales raisons pour qu'un recruteur veuille s'entretenir avec vous

Il y a 3 raisons principales pour qu'un recruteur veuille s'entretenir avec vous :

  • Confirmation de certains points de votre CV :
    (Niveau de salaire, maîtrise d'une langue étrangère, précision sur votre dernier poste, connaissances techniques,...) : n'hésitez pas à répondre avec précision cela peut vous éviter de vous déplacer pour rien, si vous sentez que vous répondez bien aux critères cherchez à obtenir un rendez-vous.
  • Premier tri :
    Barrage pour éliminer les candidats n'ayant pas le profil requis, vous êtes là en situation de concurrence. Cherchez à en savoir d'abord un peu plus sur les attentes du recruteur, et mettez en avant les points de votre CV qui sont des atouts pour le poste. Première étape du process, votre objectif doit être de prendre un rendez vous.
  • Entretien de sélection :
    Véritable entretien de recrutement, il faut vous mettre dans les mêmes dispositions et appliquer les mêmes règles (nous les traiterons prochainement). Si vous n'avez pas le temps ou êtes dans de mauvaises conditions (au travail, en voiture,...), demandez à reporter l'entretien et fixez un créneau horaire précis.

L'entretien de chasse

Surprise ! Un chasseur de tête, vous appelle sur votre lieu de travail. C'est lui qui va chercher à vous vendre un poste : soyez cordial, invitez le à vous parler de sa mission, et donnez lui les informations lui permettant de vérifier l'adéquation avec son besoin. Même si vous n'êtes pas du tout intéressé, ne lui raccrochez pas au nez ! La règle absolue est de laisser une bonne image et d'en profiter pour créer un lien. Plus tard cela peut être très utile, soit en vous voyant proposer une évolution très motivante, soit le jour où vous serez à nouveau en recherche active. N'hésitez pas à aider le chasseur en lui indiquant des personnes susceptibles de correspondre à ses attentes.

La prise de rendez-vous

Bonne nouvelle le recruteur veut vous rencontrer.
Ne gâchez pas votre chance ! L'avis de l'assistante qui vous appelle peut être très important. Très souvent, elle va donner un premier sentiment du type : il est désagréable, je ne sais pas si il est vraiment motivé aucune date ne l'arrange, pas l'air très dynamique ce candidat, il n'a aucune écoute, il s'exprime mal,... mais aussi très sympa, contact très pro, a l'air très motivé par le poste, connaît bien le métier,...

Ne cherchez pas à poser plein de questions, allez à l'essentiel. L'objectif est toujours de prendre rendez-vous c'est tout ! Montrez que vous êtes heureux d'être convoqué, demandez des précisons (interlocuteur, lieu de rendez-vous, nom de l'entreprise,...), faites répéter si vous n'avez pas bien compris, et reformulez à la fin.
Exemple : Donc j'ai bien noté, rendez vous mardi 10 à 11h, avec Mme Untel, pour un poste de Responsable Marketing, dans vos bureaux rue...,? Oui c'est bien cela, au revoir. Merci, au revoir.)

L'entretien de validation

Rien n'est jamais acquis !
Après un premier entretien qui s'est bien passé avec un recruteur, vous allez avoir d'autres contacts avec lui (2ème rendez vous, précision, prise de référence, confirmation de vos motivations,...).
Attention à ne pas se relâcher au fil du temps, un coup de fil mal géré peut mettre un doute là où il n'y en avait pas. De plus vous allez avoir des contacts avec de nouveaux interlocuteurs dont la mission est de vérifier les bonnes premières impressions. Ils sont donc sensibles à la moindre bévue.


Les appels venant du candidat

Chez RMO comme dans beaucoup de cabinets de recrutement, nous recevons souvent des coups de fil de candidat qui souhaitent parler au recruteur chargé de mission. Généralement ils sont traités par une assistante : la première raison d'appel étant tout simplement de savoir si l'on a bien reçu votre CV (et 9 fois sur 10 le candidat nous avoue que oui effectivement il a bien reçu par mail notre confirmation d'inscription!!).
Mais les fois où le candidat réussit à parler au recruteur, la plupart du temps il se contente de poser la même question ! Attention c'est le meilleur moyen de se « griller ». Si vous souhaitez échanger avec le recruteur, ne commencez jamais par des formules timides du style : "je vous prie de m'excuser,...excusez-moi de vous déranger,...n'ayez crainte, je ne serai pas trop long...". Ne vous contenter pas de lui demander la même chose ou simplement des précisions sur le poste. Profitez en pour lui apporter des éléments supplémentaires, en clair vous vendre ! Cela nécessite donc d'être préparé et sûr de soi.